mercredi 27 mars 2013

Bowstix, repose-arc intégré


 S’il est un accessoire qui est aussi indispensable que l’arc ou la flèche dans notre sport, c’est bien le repose-arc. Compagnon indispensable sur le pas de tir comme en parcours, il peux s’avérer parfois un peu encombrant, voire contraignant.











 Tout comme pour un chasseur à l’affut qui devra avoir son arme à porter de main rapidement et qui peux passer de longues heures, l’arc sur les genoux dans une posture peu confortable.
Combien de fois avons-nous perdu notre pro pod sur un parcours, oublié de retirer celui-ci avant de tirer…et le voir décoller dans un vacarme peu discret…quand ce n’est pas l’arc en luimême qui souffre de marque sur les branches ou encore ne peux accepter un repose-flèche pliable, qui ira dans le carquois, sera au milieu, tombera…
De fait, bon nombre de fabricants se sont penchés sur des systèmes de repose-arc intégrés à l’arc et je vous propose l’étude de l’un deux, pratique et léger : le Bowstix.


Bowstix est un de ces petits fabricants d’accessoires qui fourmillent aux Etats-Unis et qui ont bien souvent de très bonnes idées. Nouveau venu sur le marché, il s’aventure dans le domaine peu exploré des repose-arcs intégrés.

Etudions le coté statique de l'objet:



Au déballage, on trouve une pièce principale, composée de deux demi-sphères en aluminium anodisé d’un beau rouge carmin avec un usinage conique au centre, d’un axe avec deux filetages (un pour se visser dans l’insert de stabilisation, l’autre pour recevoir la stabilisation) d’un cylindre de pression équipé de deux amortisseurs de vibration et deux vasques permettant le verrouillage des demi-sphères. On trouve également deux tiges en carbone terminées par des embouts filetés (mâle et femelle), prévus pour se visser ensemble et se ranger comme une simple flèche dans un carquois :



La pièce principale mesure 2 pouces environ, ce qui en fait une petite extension de central. Les amortisseurs fournis peuvent s’enlever pour faciliter le serrage (je le recommande d’ailleurs) et même se remplacer par un BowJax.



Le montage est un peu sensible au niveau du réglage de la position des tiges et de l’orientation des deux demi-sphères. J’ai monté les tiges, puis fais un pré-serrage pour orienter celles-ci ainsi que leur position, sachant que j’ai un central de 30 pouces et que je voulais les tiges assez verticales au repos, puis j’ai bloqué l’axe avec une clé à molette (norme US entre 15 et 16) tout en maintenant l’orientation voulue. Une fois tout en place, rien ne bouge, on peux visser la stabilisation centrale et poser l’arc.



On peux voir sur es photos suivantes la différence avec un pro-pod standard :




Place à l’essai de tir proprement dit :
En arrivant au terrain (un parcours avec plusieurs pas de tir en pleine colline boisée provençale), je montre le Bowstix à mon entraineur, qui reste surpris de voir cet accessoire et qui me charrie un peu sur le potentiel coté gadget…même s’il reconnait presque de suite la bonne idée que constitue ce système.
On étudie tout les deux de près l’ensemble et il appui sur une des tiges, la relâche dans un « Tzoinnng » vibrant et me dit que ça risque de générer pas mal de vibration lors du tir…je dois avouer que jusqu’alors, je partageais un peu ses craintes…ainsi qu’un éventuel déséquilibre au niveau du tir.

Puis je me place au pas de tir, une cible à 35 m en dévers haut, j’encoche, j’arme, je vise et je décoche…pas un bruit parasite, pas une vibration non plus !!!
Mon entraineur me sort un « ah non, ça bouge pas d’un poil » très évocateur. Je continue la volée, pas le moindre souci, hormis les tiges qui se sont légèrement desserrées…un petit O-ring placé sur les filetages résoudront le problème sans aucun doute. Puis je pose l’arc, il tient bien, pratique.
Les autres volées sont toutes du même acabit, je prends mon arc, je tire, je le pose, point…le système ne bronche pas, tiens dans toutes les positions et ne pèse presque rien (102 grammes). Mieux encore, la dynamique et l’équilibre de l’arc n’es pas modifié au tir, l’avancée du poids de 2 pouce est compensée par le poids du Bowstix, l’arc reste stable et neutre au tir.

J’avoue avoir été bluffé et surpris par le Bowstix, il est pratique et ne gène en rien le tir. Il faut intégrer le Bowstix dans l'équilibrage de votre arc et de votre stabilisation car il se comporte comme une extension centrale. Le pas de vis en 3/8"x24 permet de rajouter des masses ou un damper dans le cas ou vous tireriez en comound nu.

Je remercie Jacques Forcade de m’avoir fait découvrir et permis de tester pour lui le Bowstix, ainsi que Dustin Arndt, le propriétaire de Bowstix pour son accessoire très utile et très bien conçu.

Cet article a été réalisé sur demande de Jacques Forcade pour le magasin Archerie Mania, car il voulait l'analyse d'un archer typé parcours pour ce test.
Retrouvez la review et les réactions en suivant ce lien:
http://www.archeryonline.net/t9019-bipode-integre-bowstix#125923
Retrouvez le Bowstix sur le site d'Archerie Mania:
http://www.archeriemania.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=BOWSTIX&type=97&code_lg=lg_fr&num=112