vendredi 23 mai 2014

Flèches Aurel Agil + Vanes Gaspro vs Bohning MiniBlazer

Pour cet article, je vais aborder deux sujets différents, mais complémentaires: une review classique sur les tubes Aurel Agil et un petit comparatif entre les vanes spiralées Gaspro et mes Bohning MiniBlazer, exercice dont je n'ai pas une grande habitude, ni un banc d'essai mécanique, donc le comparatif se basera sur mes ressentis au montage et à l'utilisation.







Dans le monde du tir à l'arc, on peux dire qu'il y a les Américains d'un coté et les Européens/Asiatiques de l'autre. Aux USA, le réservoir de petites entreprises ou petits fabricants est très fournis dés que l'on recherche un peu autre chose que les grandes majors, que ce soit pour les arcs, les organes de visée, les stabilisations, les flèches...certaines sont des propriétés de plus grandes marques, d'autres appartiennent à de grands groupes "Outdoor" ou encore survivent avec un commerce presque local très ciblé, voire juste en activité annexe.

En Europe nous ne sommes pas en reste avec quelques fabricants renommés, pouvant prétendre à tenir la dragée haute à l'arsenal Américain, comme Beiter, Arc Système, Spigarelli, Bernardini...Actuellement l'offre permettrait d'ailleurs de tirer exclusivement "Européen" si l'envie nous en prends, chose pouvant être très séduisante.
Si l'on regarde du coté de nos cousins Germains, qui son très industrieux, on remarque en plus du géant qu'est Beiter, la présence depuis quelques années d'un fabricant d'arc "OK Archery", un fabricant de stabilisations avec Arc Tec et tout récemment un nouveau fabricant de tubes: Aurel Archery (de quoi presque tirer 100% teuton Wink).

Aurel, qui est le second fabricant de flèches "Européen" avec Sky Art, propose des tubes avec une gamme allant de l'initiation à la compétition avec plusieurs matériaux, de l'aluminium au carbone High Modulus pressé à 60 Tonnes, en passant par des composites carbone/fibre de verre.
Né de la passion pour l'archerie de son propriétaire, qui dirige une entreprise de logistique et qui a de nombreux contacts dans le domaine du composite et de l'usinage, Aurel propose des tubes de très bonne qualité pour un prix somme toute très raisonnable. Rigoureux sur la qualité, il n'hésite pas à répondre lui-même aux interrogations concernant ses produits.

La gamme Aurel est déjà très fournie et se décline comme suit:

Agnis: un tube Aluminium Entrée de gamme, en rectitude 0.003" et une finition grise typiquement allemande ("Flèches d'Argents ^^)
Mantis: un tube d'initiation 100 % fibre de verre, disponible uniquement en spine 750
TriosX: Tube composite Carbone/Fibre de verre, disponible en spine 500 uniquement et diamètre 7 mm
Oryx: Premier tube de la gamme 100 % carbone 30 Tonnes destiné à la cible, et diamètre aux alentour de 6 mm, il est disponible du spine 1300 au 350, en trois rectitude (triage), il présente un ratio gpi (grains par pouce) élevé.
Mako: Ce sont des tubes Oryx en 0.006" de rectitude pré-empennés et livrés complets, idéal pour la progression et le début en compétition.
Agil: le sujet de cet article, tube médium 100 % carbone 30 Tonnes, diamètre aux alentour de 7.3mm, il est plus léger que la Oryx et donc plus orienté parcours.
Uhyre: le dernier né de la marque, estampillé haut de gamme, 100% carbone High modulus 60 Tonnes, il est ultraléger et très fin, ce qui impose quelques modifications des paramètres de choix selon l'arme que l'on tire. Ce tube a déjà fait pas mal parler de lui, mais je ne m'étendrais pas là dessus...
Voilà en quelques mots ce que l'on peux dire pour présenter la marque Aurel Archery.

Passons maintenant à l'analyse des tubes Agil et des composants choisi pour le montage:

La Agil est un tube "médium" donc, dont la moyenne des diamètre tourne aux alentour de 7.3 mm, avec une masse en grain/pouce assez intéressante pour ceux qui pratiquent le parcours. Le tube est disponible en trois rectitude et fourni avec une des plus grande longueur brute du marché (33"). La diamètre intérieur est prévu pour les pointes en 9/32 ou 5/16 disponibles sur le marché, vous permettant d'utiliser votre marque favorite, il en va de même pour les Bushing et Pins.
Voici un tableau récapitulatif des spécificités des tubes:



J'ai donc choisi un spine 400 en rectitude 0.003", exactement comme pour mes Victory VAP et toutes les autres flèches que j'ai eu précédemment. J'ai choisi de les couper tout d'abord à 28.5", anticipant sur un probable changement d'allonge, ce qui donne un tube un poil souple par rapport à mon arc et sa configuration actuelle.
Au niveau des pointes, je suis parti sur de la TopHat Sécable, étudiée pour les Agil, que je coupe à 90 grains (compromis de poids que je trouve idéal en parcours), des Pins TopHat et des encoches Beiter Hunter.
Pour l'empennage, suite à la demande d'un ami archer en Pole France (Mickael Sanna), j'ai décidé de tester les vanes Gaspro Hard Shield 2", n'étant pas à la base un grand fan de ce type d'empennage, je me suis laissé convaincre profitant au passage de tenter le comparatif avec mes habituelles vanes droite et voir sur la durée ce que cela peux donner. J'y reviendrais plus tard.
J'ai pu faire une campagne de pesée de chaque élément, que j'ai mis sous forme de tableau et qui récapitule l'ensemble des masses composant mes flèches. Les masses sont exprimées en grains.




A l'inspection le tube présente une finition mate avec un très gros marquage jaune foncé (qui pourrait le faire confondre avec des tubes d'autres fabricants, comme Gold Tip ou Black Eagle Arrow), qui donne un ensemble assez sobre cependant. La paroi mesure 0.575 mm pour ce spine, les pointes choisies protègent parfaitement le bout du tube.

Commençons par la coupe des tubes et le montage des pins:

Je coupe mes tubes grâce à une Dremel avec un disque de coupe pour composites, montée sur un support et un rail guide-flèche. Le jour de la coupe, j'ai commis une mini-boulette en coupant une partie de l'arrière d'un tube, mais au final qui ne prête pas à conséquence (c'est ça que de couper ses tubes au boulot...). A la coupe la solidité des tubes est vraiment étonnante!!! Mes disques de coupe sont mis à mal et j'en casse deux... Je suis obligé d'attaquer doucement la première "couche" du tube pour continuer la coupe par la suite...tout l'inverse des Victory VAP avec lesquelles je n'avais eu aucun mal. Ca promet!!!



Montage des pins et des encoches:
Rien a dire sur ce coté là, les pins se montent parfaitement et les encoches se clipsent sans soucis sur ceux-ci.




La casse des pointes Top Hat se fait sans problème avec deux pinces et le relevé de poids indique une très faible variation des passes de chaque pointes (0.7 grains sur la douzaine). La variation sur les tubes est un peu plus importante: 1.9 grains sur la douzaine et les pins donne une variation de 0.5 grains sur la douzaine. Aucune surprise sur les encoches.
J'ai assorti mes pointes/pins/tubes pour obtenir des flèches avec une différence de poids réduite au minimum (j’obtiens un delta de 0.6 grains sur la douzaine, sans les empennages), l'influence sur le FOC devant être minime, voire négligeable, j'aime avoir des flèches avec un très faible écart de masse totale.
Les pointes et les pins sont collé avec une colle bi-composante prévue pour les essais de traction avec une forte tenu à l'arrachement.

Etape suivante montage des vanes Gaspro:

Etant néophyte dans le montage des vanes type Spin, j'ai appris en observant les autres et en tenant de reproduire un geste qui me faisait penser "jamais je me prendrais la tête à faire ça..lol"...comme quoi, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...
J'ai donc modifié mon antique empenneuse pour pouvoir positionner directement les morceaux de double-face, trouvant la partie traçage un poil fastidieuse.
Le montage des vanes est finalement bien plus simple que je pensais, une fois le coup de main pris...on aligne la partie arrière sur la base du double-face, puis on appui en glissant sur la longueur de la vane pour la coller entièrement. Je prends soin de donner un très léger offset supplémentaire à celle-ci, puis je prends une bande de ligature que je coupe en deux (ce qui donne deux tours sur le diamètre de la Agil) et après un premier tour un peu serré, je fini par le second tour sans tendre la ligature... Le travail est propre et rapide, pas de trace de colle, pas d'attente de séchage...premier bon point au systéme:



Au final l'ensemble me donne une flèche à 319 grains, soit 2 grains de plus que mes Victory VAP, ce qui ne modifiera que très peu mon abaque et mes repères. Pour plus de sécurité, j'imprime une échelle de repères à 289 fps au lieu de 290 et après test et ajustement du viseur, ça passe impeccablement.



A noter que cet essai correspond à une reprise sérieuse de ma position de tir, suite à mon passage au décocheur rotatif, donc j'ai aussi eu à lutter contre des modifications sur les repères de mon arc et de ma séquence de tir...d'où le temps pour obtenir des essais dynamique un peu plus fiables et réguliers.

Me voilà donc en salle cet hiver pour tester mes nouveaux tubes, lors de longues séances à 10 m, les premiers résultats sont très encourageant, ça groupe très fort, j'ai honnêtement peur de faire de la casse (il y en aura un peu) et surtout je passe un long moment à travailler sur la "clearance" (sortie de flèche sans que les empennes ne touchent) de mes tubes, en jouant sur l'orientation de l'encoche et en modifiant légèrement l'angle de ma lame. Mais je fini par trouver un bon compromis pour attaquer une petite saison en 3D Indoor.

Les premiers tirs en salle:



Et mes premiers essais en extérieur:





J'ai donc pu faire trois concours en 3D Indoor, avec une moyenne dans les 790, passant même les 400 points sur un demi-"parcours". Le 3D indoor est une discipline intéressante qui permet de valider pas mal de points dans son tir avec des distances pas trop longue (la plus longue fut 40 m), quelques pas de tir instables ou rigolos et surtout aucun éléments extérieurs pouvant gêner les résultats...bon par contre, ça groupe très fort et j'ai eu droit à ma première encoche cassé (merci chérie ^^)...



Ma saison 3D extérieure ayant commencé, je suis d'ores et déjà très satisfait de ces tubes, qui m'ont permis de grappiller quelques points, je verrais ce que ça donne à la fin de l'année.

Et maintenant la partie "Comparatif":

Les beaux jours arrivant, j'ai enfin pu prendre le temps de monter les 3 tubes prévus pour ce test avec mes vanes habituelles: des Bohning MiniBlazer, montées droite.
Lors du montage, je m'interrogeais sur le probable résultat des deux empennages, notamment avec l'alourdissement du poids global de ma flèche, tout en me reprenant au jeu du pince/colle/montage/séchage/renforcement de la fixation, que je trouvais subitement laborieux au possible...(je pense que je vais réfléchir à une empenneuse style tower...)
Mes trois flèches montées en MiniBlazer et les désormais habituelles montées en Gaspro, je profite d'une session d'entrainement et de réglages de distance pour faire le test comparatif, en prenant la démarche suivante:
Tir à différentes distances (20/25/35/45m) pour voir le vol, la dérive, le groupement et l'attendue perte de trait
Tir des trois flèches en mini Blazer
Tir des trois flèches en Gaspro
Visuel unique pour mieux concentrer le tir et analyser les résultats.

Et là surprise!!! Si la première volée me montre un légère chute pour les miniBlazer (à 20 m), le reste des volées donnent exactement le même trait!!! Je place la différence de la volée à 20 m sur des muscles pas encore bien en place (échauffe toi avant crétin...) et je pousse quelques volées à chaque distances:

Test à 20 m:



Test à 25 m:



Test à 35 m:



Test à 45m:



Le jour du test j'avais un petit vent venant de droite, qui explique l'écart à gauche des groupements. Je n'ai pas touché au latéral ni contre-visé pour pouvoir analyser la dérive des deux jeux de flèches.
On note que les tubes montés en miniBlazer on tendance à un peu moins bien grouper que celles en Gaspro (hormis une ou deux décoche un peu foireuse), mais je mets ça sur le montage droit de mes MiniBlazer, mettre un Offset pourrait corriger ce problème.
On remarque aussi que les Miniblazer ont une plus grande dérive à 45 m, effet que l'on doit pouvoir aisément corriger avec l'offset
.
On voit que le trait n'a pas vraiment bougé, la légère modification du FOC due au poids supérieur sur l'arrière ayant bien compensé l'augmentation globale du poids de la flèche.
Connaissant bien le comportement de guidage de la miniBlazer, j'ai décidé de faire toute la saison extérieure avec les Gaspro, histoire de mesurer leur tenue sur la durée avec les différentes agressions dues au tir en parcours. Même si la saison n'est pas finie, je note cependant que chaque vane présente ses avantages et ses inconvénients, qui sont bien différents, mais aussi pas mal de points commun.

Les MiniBlazer:
Excellent redressement du tube
Excellent guidage
Quasiment indestructible
Problèmes de collage, donc de vane "en drapeau"
Plus grande dérive et moins bon groupement, montage droit
Plus lourdes.

Les Gaspro:
Montage et entretien aisé
Très bon groupement
Peu de dérive
Très fragile (ne survis pas à la traversée d'une cible en général)
S'arrache proprement en cas de mise en drapeau, sans trop détruire le vol (évènement vécu à 30 m)
Extrêmement légères

Analyse Finale

Concernant les tubes en eux-même, j'ai été très agréablement surpris par leur solidité et leur vol, ces tubes sont effectivement très résistant, sauf en cas de rencontre brutale avec un fer à béton ou un rocher, ont un très bon groupement et un vol très stable.
La dérive n'est pas très importante, les gros écarts que j'ai pu obtenir en parcours étaient plus du au mouvement de l'arc qu'à l'influence du vent sur le tube. L'épaisseur de presque 7.5 mm m'a permis de gagner quelques précieux cordons (à 2 ou 3 points le cordon, ça se prend) et j'ai constaté une amélioration dans mes points, malgré encore trop de déchets et de conneires de ma part, mais entièrement imputables à l'archer...
Avec ce tube je retrouve des qualités de vol et de solidité que je trouvais sur les Victory Nanoforce (précurseurs des VAP) et sur mes vieilles GT Ultralight Series 22.
Je pense que ce tube offre un bon compromis pour ceux qui recherchent un tube de qualité à prix honorable et il se positionne aisément au sein de la gamme des CX Maxima, Easton LightSpeed ou GT Velocity, agrémentant la plage de choix dans ce secteur.
J'ai même lâché 3 flèches à 70 m pour tester et les flèches sont restées dans une zone de 10 cm, avec comme visuel un emballage de mouchoir en papier, ce qui m'a permis de tester ces tubes sur une longue distance.

C'est un tube orienté parcours de par son poids et son diamètre, que ce soit Nature, 3D ou même Field, mais très certainement aussi utilisable en FITA ou Fédéral comme tube intermédiaire, ou son diamètre permettra sans aucun doute de sauver quelques points.
Au niveau des vanes, si l'entretien est simple, la solidité des ces vanes leur fait défaut et les soucis de clearance oblige à revoir le réglage de son repose-flèche si on tire un fixe...ou passer sur effaçable, choix plus logique sur cette configuration de vanes.
Elles offrent des propriétés de groupement évidentes et peut être un peu moins de guidage sur les très courtes distance( moins de 10 m), comparées aux vanes type Blazer qui excellent dans ce domaine. La dérive est très faible sur les longues distances, ce qui permet d'utiliser leur potentiel au maximum passé 40/45 m, bien qu'elle soient très efficace sur les courtes distances (15/25m en parcours).
Je n'ai pas encore eu l'occasion de tirer ces vanes sous la pluie pour voir leur comportement, mais la saison n'est pas finie.

Je réfléchis à passer sur d'autres vanes pour la prochaine saison, investir dans une bonne empenneuse (la mienne accusant le poids des années), soit repasser sur les Bohning X2 (que j'adore) ou tester les impulse en offset.

Une petite photo pour finir, petit cadeau de ma chérie qui aime décidément me fusiller les tubes (deuxième tube cassé sur un robin, tube fendu sur l'arrière malgré le pin):



Vous pourrez retrouver cet article sur Archery-Online  en suivant ce lien:
 http://www.archeryonline.net/t11138-fleches-aurel-agil-vanes-gaspro-vs-bohning-miniblazer

Lien vers les sites constructeurs testés dans cet article:
Aurel Archery: http://aurel-archery.de/
Gaspro Vanes: http://www.gasprovanes.com/
Tophat: http://www.tophatarchery.com/en/more/
Bohning Archery: http://www.bohning.com/
Beiter Archery: http://www.wernerbeiter.com/en/